Comment ne pas influencer son pendule  les précautions à prendre.gif

comment faire pour ne pas influencer son pendule

Esotérisme

Utiliser un pendule

Comment ne pas influencer son pendule ?

Le pendule : C’est l’art de percevoir et interpréter les radiations émises par différents corps ou différents milieux.. Le pendule est souvent utilisé pour obtenir des informations sur une personne, un lieu ou un objet par exemple. On peut y parvenir en questionnant son inconscient (dans le cas d'un travail introspectif), en utilisant le pendule comme un focalisateur de sa sphère de sensation (pour lire les énergies d'un objet par exemple) ou une source externe dans le cas d'une communication avec une force ou une entité extérieure (un défunt par exemple). Toutefois, le pendule est un outil très influençable et il est dès lors judicieux de prendre quelques dispositions pour éviter d'orienter les réponses obtenues.

Comment ne pas influencer son pendule.gif comment faire pour ne pas influencer son pendule.gif
"Comment ne pas influencer son pendule ? les précautions à prendre"

Être calme et ne pas agir sous le coup de l'émotion

Dans tout travail énergétique ou divinatoire, le praticien doit être le plus neutre possible. Rien de pire que de sortir son pendule pour chercher une réponse à sa question en étant sous le coup de la colère, de la peur ou de la tristesse. Sans aller jusqu'à des émotions aussi fortes, le simple fait d'être angoissé(e) par la réponse potentielle ou la pression ressentie par le regard du demandeur peut suffire à influencer le mouvement du pendule et donc son interprétation.

Solutions :

Choisissez toujours un moment calme pour travailler avec votre pendule.

Prenez le temps de faire une méditation préliminaire afin de vider votre esprit et apaiser vos émotions.

N'acceptez pas de faire une séance de pendule en "live" sous la pression d'un demandeur.

Regardez fixement le pendule et son mouvement pour entrer dans un état d'autohypnose propice à faire taire le mental.

Méditer et épurer la question

La demande au pendule doit être la plus claire possible afin d'obtenir une réponse qui le soit également. Si vous n'arrivez pas à synthétiser votre question en une seule phrase claire, alors méditez-là encore et réduisez-là au strict essentiel. Comme disait Boileau : "Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement. Et les mots pour le dire arrivent aisément.".

Solutions :

Écrivez votre question et tentez de la simplifier au maximum.

Ne posez jamais une question à double réponse, même implicite, comme "Va-t-il revenir ? M'aime-t-il encore ?".

Prononcez la question à haute voix pour vider votre esprit ensuite.

Tenter de ne pas bouger votre avant-bras

Je vois dans certaines émissions télévisées ou vidéos YouTube des "médiums" donner (franchement) un élan à leur pendule afin de répondre à une question et parfois même aller jusqu'au bout de leur jemenfoutisme en lui laissant une allonge de quelques cm seulement. C'est ni plus ni moins qu'une manipulation grossière et de la présdigitation.

Il est impossible de tenir son avant-bras complètement statique, mais vous devez au maximum éviter les mouvements parasites pour obtenir un balancement authentique qui se confirmera dans la durée.

Solutions :

Il faut être patient. Certains mouvements de pendules peuvent se faire attendre plusieurs minutes.

Posez votre coude sur une table et évitez les lectures au pendule debout

Ne pas anticiper pas la réponse

Cela peut sembler trivial, mais lorsqu'on pose une question au pendule, on a souvent une intuition, une réponse favorite que l'on aimerait avoir. Et inconsciemment, vous allez fortement influencer votre esprit et les énergies, ce qui n'est pas bon pour faire une divination performante (autant qu'elle puisse l'être avec un pendule). Poser une question de manière honnête, c'est accepter à parts égales toutes les réponses possibles.

Solutions :

Posez des questions auxquelles vous voulez (vraiment) une réponse

Le pendule est un outil très influençable, que j'utilise personnellement de manière active (chargement/déchargement), quelques fois pour lire les énergies d'un lieu via une photo, ou scanner un objet. Mais j'ai totalement abandonné les réponses aux questions comme je le fais avec un tarot ou un oracle. Je m'en suis expliqué dans mon article sur pourquoi je n'aime pas le pendule divinatoire.

La principale motivation de ce choix est ici : si une réponse à une vraie importance pour vous, qu'elle représente un danger ou une crainte particulière (changement de situation dans votre vie, rupture amoureuse, etc.), alors votre inconscient va compenser et vous montrer ce que vous voulez voir pour éviter le choc.

En cartomancie et encore plus en radiesthésie, ne posez pas des questions dont, inconsciemment, vous n'êtes pas prêt(e) à recevoir la réponse.

Si la réponse risque de changer fortement votre manière d'agir, préférez déléguer ce travail de divination à un proche ou un professionnel, qui, de par sa neutralité, osera (s'il est sérieux) vous dire ce qu'il pressent être le plus propre possible de la réalité objective et non de votre réalité subjective "rêvée" ou "diabolisée".

Le cas de la communication avec une entité

Si vous souhaitez obtenir des informations en utilisant votre pendule comme médium dans le cadre d'un travail avec une entité, il est essentiel de suivre les règles et précautions d'usages pour un rituel classique.

Il faut donc faire un bannissement préliminaire, tracer un cercle, le consacrer, appeler des forces pour vous assister si besoin, bien renvoyer les énergies, déconstruire le cercle et enfin bannir ce qui pourrait éventuellement rester dans votre espace de travail. Pour plus d'informations, vous pouvez lire mon guide pour faire un rituel si vous débutez.

Ne pas prendre ces précautions vous expose à deux types de risques :

Un risque d'intégrité de vos énergies : attaque psychique, vampirisme, manipulation, tentative de parasitage, hantise, etc. Un risque lié au parasitage des énergies qui vont brouiller ou orienter la réponse. Tout rituel, surtout s'il est bien chargé, est comme un bon repas en extérieur qui va attirer les mouches et les guêpes. Donc, tout un tas de petits indésirables qui vont pourrir votre séance.

Conclusion

Ne pas influencer son pendule est impossible. Il y a toujours un parasitage de notre mental qui rentre en jeu, mais suivre les quelques conseils ci-dessus va vous aider à obtenir des réponses de manière plus claires et sereines. Certains praticiens expérimentés arrivent à d'excellents résultats moyennant un travail régulier et assidu pendant des années, principalement par l'usage de techniques visant à altérer leur état de conscience sur demande et par habitude.

Par mesure de prudence, dans le cas d'un travail uniquement divinatoire, je vous conseille d'utiliser le pendule comme moyen de vérification et de confirmation, en association avec un tirage de cartes avec votre tarot ou votre oracle, qui seront moins influençables.

Si l'interprétation est laissée à votre seule bonne conscience, une carte est une carte et à moins d'avoir une réelle peur de la réponse, tirer la carte de la "stérilité" peut difficilement être vue comme une carte signifiant l'abondance. Le pendule vous aider à éclaircir le message d'une lame, à travailler sur des questions plus terre-à-terre concernant un objet ou un lieu et sera un outil précieux avec un peu de préparation.

Comment bien poser une question au pendule ?

Comme pour tout exercice divinatoire, il est vital de bien poser ses questions au pendule afin d'obtenir des réponses crédibles et utiles, concernant une personne, un lieu ou un objet. Dans cet article, je vais vous présenter quelques règles d'or à suivre pour formuler vos questions et les pièges les plus communs dans lesquels tombent beaucoup de débutants qui souhaitent apprendre à utiliser un pendule.

Pour bien poser une question au pendule, il faut que votre esprit et vos émotions soient calmes, que la question soit synthétique, que vous vouliez vraiment connaître la réponse et que vous ne posiez pas une question dont vous ne connaissez pas la réponse. Et prenez l'habitude de ne jamais poser deux fois la même question au pendule.

Simplifier la question autant que possible

Comme disait Boileau :

"Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement,

Et les mots pour le dire arrivent aisément."

La formulation de votre question n'est que l'étape finale d'un processus de maturation d'une problématique dans votre esprit.

Si vous avez du mal à résumer votre question en une phrase simple et synthétique, alors vous risquez également d'avoir des difficultés à obtenir une réponse claire du pendule.

N'hésitez pas à méditer la question pour en dégager l'essentiel : évitez le superflu. Allez droit au but, car votre inconscient, qui est le moteur de la radiesthésie, ne comprend pas les tournures de phrases.

Ne mélangez jamais deux questions ensemble.

Je vous conseille de l'écrire sur papier avant de commencer le travail au pendule pour ancrer la phrase dans votre esprit avec un effort mental moins important.

Le calme mental et émotionnel

Des émotions trop fortes lors d'un exercice avec le pendule risquent de brouiller ce dernier. En effet, sous l'effet de la colère, de la tristesse, de la peur, votre inconscient a de très fortes chances d'influencer le mouvement du pendule afin de vous rassurer. Ainsi, c'est souvent un état émotionnel mal maîtrisé, qui fait que le pendule se trompe. Suivant ce conseil, je vous déconseille toute pratique du pendule divinatoire sous le coup de l'émotion, quand vous êtes "à chaud".

Le mental peut être un adversaire aussi rusé que le coeur. Lorsque les pensées ne sont pas calmes et l'ensemble de vos sens réceptif à la réponse que vous recherchez, celles-ci vont harceler votre conscient de questions subsidiaires, que j'appelle des "questions sous-jacentes".

Exemple : votre question est "Mon chat est-il à Saint-Denis ?" sauf que votre mental vous fait penser en même temps à une autre "Mon chat est-il en vie ?".

Il faut donc vraiment atteindre un état de clarté mental et émotionnel avant de pratiquer le pendule.

Pour cela, il n'y a pas 36 solutions : la méditation, une bonne séance de sport, ou pratiquer au réveil.

La volonté d'avoir la réponse

J'en parlais dans mon article sur pourquoi le pendule peut ne pas bouger, mais je le reprécise ici : si vous ne voulez pas vraiment connaître la réponse à votre question, car vous êtes angoissé(e) à l'idée d'avoir un retour négatif, ne posez pas la question.

Cela peut sembler trivial et pourtant...

Si la question est difficile et concerne un sujet sensible pour vous, vous pouvez :

Éviter les questions évidentes

Cela ne sert à rien et est même dangereux de poser une question dont vous avez déjà la réponse. La divination est un très mauvais moyen de se rassurer, car que ce soit le pendule ou la cartomancie, ces techniques ont tendance à creuser toujours plus profondément et donc de susciter toujours plus de questionnements.

Or, à un moment, il faut arrêter de se questionner et agir. Ou au moins, s'arrêter, s'asseoir et faire avec ce que nous avons déjà en tête. Cela permet de garder la tête lucide et notre capacité d'action au quotidien.

Comme dit l'adage : "un problème après l'autre !".

Ne pas reposer deux fois la même question

Vous avez sans doute déjà vécu cette situation :

Vous êtes avec votre conjoint(e) et celui/celle-ci vous demande si, au moment de partir en voyage, vous avez bien mis votre trousse de toilette dans la valise. Il/elle vous le demande une première fois au moment de fermer la valise, puis, vous le redemande dans la voiture et enfin juste avant d'embarquer dans l'avion, sous l'effet de la peur d'avoir oublié quelque chose ! N'est-ce pas énervant ?

Pour le pendule, c'est à peu près la même chose. En soi, ce n'est pas le pendule qui s'énerve (rappelons à toutes fins utiles qu'un pendule ne pense pas par lui-même et que lui prêter une personnalité me semble malavisé...) mais votre esprit qui s'acharne à se rassurer sur la réponse obtenue. Et dans la confusion, priez pour ne jamais avoir une réponse contraire à la précédente, car à partir de cet instant, vous ne saurez plus quoi croire !

Si vous travaillez avec une entité, un guide spirituel ou une force particulière, il est très impoli de douter de sa parole. C'est comme demander au président de la République en conférence de presse de répéter entièrement la réponse à votre question.

Faites-vous confiance. Ne vous laissez pas envahir et déstabiliser par l'émotion suscitée par la réponse du pendule à votre question. Notez pragmatiquement la réponse que vous avez obtenue dans votre journal magique (grimoire ou livre des ombres, peu importe comment vous l'appelez). Puis, si vous doutez, revenez dessus le lendemain, les idées plus claires.

Doit-on poser la question au pendule à haute voix ou dans sa tête ?

Cela dépend des sensibilités.

Le fait de parler à haute voix vide le mental et évite que la question ne soit déformée dans votre esprit.

Le faire dans sa tête permet de mieux charger l'inconscient avec l'énergie de votre question.

La meilleure solution reste donc d'essayer les deux, voire de les faire simultanément, en n'oubliant pas la possibilité d'écrire la question et de fixer la phrase écrite sur la feuille blanche.

Conclusion

Pour que vos arriviez à bien apprendre à vous servir du pendule, il faut que vous pratiquiez dans de bonnes conditions physiques bien sûr, mais aussi émotionnelles et mentales. Venez en paix, avec l'objet de la question mais aussi avec vous-même !

Comme pour les rituels magiques, la préparation, la condition mentale/émotionnelle et l'intention font 75% du travail.

Ne vous jetez pas sur votre pendule à la moindre question ! Mûrissez-là longuement, travaillez là comme si c'était de la glaise qui doit être parfaitement lisse et claire pour pleinement obtenir une réponse bien méritée.

Pendule divinatoire : ses utilisations et ses limites

Le pendule divinatoire est une technique permettant de trouver des informations cachées. Le pendule est un objet, une sphère, un cône ou une goutte suspendue à une chaîne, servant d'éméteur / récepteur énergétique. Certains voyants l'utilisent en outil principal de divination ou en complément (par exemple pour sélectionner les cartes ou ré-orienter les questions). C'est une discipline cousine de la radiesthésie.

Utilisation et applications du pendule divinatoire

Le médium tient le pendule entre son index et son pouce, en laissant un jeu confortable pour que la chaîne puisse entraîner le mouvement de balancier du pendule.

On définit ou on obsèrve une convention de sens de rotation pour définir si le pendule dit "oui", "non", ou une réponse neutre comme "je ne sais pas". Il suffit de laisser votre pendule immobile en le tenant comme je vous l'ai conseillé au paragraphe précédent, de faire le vide en vous, puis de demander au pendule, à haute voix ou dans votre esprit : "Comment dis-tu oui ?", "Comment dis-tu non ?", "Comment dis-tu je ne sais pas ?". Observez le mouvement de balancier que fait votre pendule et retenez que, par exemple, le "oui" de votre pendule est est un sens rotatif dans le sens des aiguilles d'une montre, ou le non dans des mouvements verticaux rectilignes. Chaque pendule à sa convention et parfois....il en change ! Vous commencez à comprendre pourquoi je n'aime pas cet outil, non ? ;)

Si vous souhaitez plus de détails sur comment tenir votre pendule divinatoire correctement, vous pouvez consulter cet article sur Aromasud. Ou encore acheter le livre suivant que je recommande et qui est livré avec un pendule universel qui conviendra parfaitement à tous les débutants (cliquez sur l'image).

Une fois que le médium ou le voyant sait comment son pendule communique avec lui, il va l'utiliser de différentes manières et pour différents usages :



Voici une planche avec les chakras (pour deviner par exemple un désordre énergétique sur un corps).

Il y en a d'autres, mais j'ai cité les principales. Sur le papier, le pendule est un outil de divination très versatile, on peut l'utiliser dans de nombreux domaines. Certains l'utilisent dans le travail énergétique, similaire au magnétisme, pour soigner, influencer les énergies, mais on sort du cadre de la divination qui est - je le rappelle - un ensemble de méthodes visant à deviner des informations cachées.

Comment fonctionne le pendule divinatoire ?

Le pendule n'est ni plus ni moins que l'extension de vous-même, des énergies que vous recevez ou que vous émettez. Ce qui le fait bouger n'est pas l'énergie en tant que tel, mais des micro-mouvements de votre corps, qui sont liés à la perception des énergies par votre inconscient. C'est une interface entre le conscient et l'inconscient. Le pendule - normalement - ne bouge pas tout seul dans votre main ! L'amplitude de la chaîne et du pendule permet de "voir" une réponse. Certains l'utilisent donc pour répondre à des questionnements, comme on le ferait avec de la cartomancie.

Le pendule a comme "avantage" de traduire sous forme visuelle et physique une partie de vos perceptions. C'est un outil en général très apprécié des débutants, car il semble plus rationnel dans son usage et dans les résultats qu'il donne, que la cartomancie (Tarot de Marseille, Oracles, etc.).

A mon sens, c'est une erreur de penser cela.

Je ne suis pas un grand expert de la radiesthésie ou du pendule divinatoire. Mais j'ai appris à me méfier de cet outil et à le délaisser pour plutôt me diriger vers la cartomancie, que je trouve moins influençable. Cette méfiance, je ne suis pas le seul à l'avoir : avant d'écrire cet article j'ai demandé à plusieurs autres occultistes expérimentés ce qu'ils pensaient de cet outil, tous sans exceptions m'ont répondu qu'ils ne faisaient pas confiance au pendule. Je pense que trop se fier au pendule comme outil de divination représente un danger pour une analyse de qualité la plus petinente possible. Il me semble totalement inutile pour prévoir l'avenir, car son pouvoir se limite à l'analyse d'une situation, du présent. Inutile donc de lui demander si vous trouverez du travail cette année dans le cadre d'une voyance...votre esprit risque de vous répandre ce qui ne le sortira pas de sa zone de confort !

Voici les arguments que j'ai relevé et que je partage également.

Pourquoi le pendule est un outil peu fiable pour la divination




Je précise quelque chose d'important : je suis parfaitement conscient que le pendule peut avoir des propriétés émétrices intéressantes pour le travail sur le corps, les objets, mais je suis énormément sceptique sur sa fiabilité dans la divination. Certains l'utilisent avec succès (selon eux), pour ma part j'ai toujours trouvé les supports comme les cartes, les ogahms, voir même la géomancie, beaucoup plus fiables. Le pendule étant aussi un outil très "visuel", il doit être de fait très apprécié des presdigitateurs et des pseudo-médiums de cour pour impressionner la galerie, lors de séances rocambolesques, parfois médiatisées. Facile de crier au public "Le défunt me parle !!", quand on voit quelque chose bouger apparement sans raison rationnelle.... un bon délire de groupe en somme.

Quand vous faites un tirage de cartes, par exemple, votre esprit a très peu de moyens d'influencer le résultat - c'est à dire la carte que vous allez choisir sur un tas étalé par exemple. Si je tire la carte du Bateleur, je ne peux pas parce que je ne veux surtout pas (inconsciemment) avoir cette réponse, changer la symbolique de la carte. Je peux le faire, mais alors je manipule consciemment le résultat.

Exemple concret d'une situation problématique

Dans le cas du pendule, imaginons que vous cherchez à savoir si votre fille ou votre fils a eu son BAC cette année, à l'aide de sa photo ou de l'enveloppe des résultats que vous appréhendez d'ouvrir. Déjà, la question n'est pas neutre, vous souhaitez naturellement qu'il ait réussi. Vous y associez une forte espérance. Maintenant imaginons que le pendule commence à bouger....et commence à prendre un mouvement qui ne vous plaît pas du tout (même moins d'une seconde !)....inconsciemment vous pouvez très bien vous dire "non non non non, il va l'avoir" et pouf....le pendule vous répondra sans doute "Oui". Car finalement, vous pouvez très facilement pousser votre esprit à changer la réponse. Niveau fiabilité, on a fait mieux !

Si vous tirez les cartes, les brassez de manière sérieuse et choisissez les cartes au ressenti, si vous tirez le pendu + le Fou + une mineure qui n'inspire pas la joie, vous pourrez difficilement vous convaincre que vous avez reçu une bonne prédiction au sujet de cet examen....

Conclusion

Bien sûr : mon exemple est légèrement caricatural. Mais je le trouve pertinent, dans la mesure où il est déjà difficile de faire de la divination ou de la voyance en étant acteur de la question (ici le parent). Alors conjuguez ce manque de neutralité, la sensibilité naturelle du pendule aux micro-mouvements, avec une influençabilité maximale sur un outil peu précis....vous avez toutes les variables pour rater votre divination au moindre pet de travers.

Je ne dis pas que certains l'utilisent avec toutes les précautions possibles, que les résultats peuvent être à la hauteur, mais pour un débutant et dans le cas d'un parti pri émotionnel dans la question, je conseille de fuir cet outil.

Comme vous l'aurez compris, je suis plutôt partisan des cartes pour la divination et la voyance. Il y a un dernier point qui me chagrine avec le pendule divinatoire : c'est que le pendule n'implique aucun symbolisme, ne donne aucune piste de réflexion, aucune nuance. C'est "oui", ou "non", ou "je ne sais pas". Il n'aide pas à trouver des conseils, des réflexions utiles au demandeur. Le Tarot avec son symbolisme riche, ou même un oracle, les ogahms ou une tasse avec un dépôt de thé ouvrent au moins une dimension spirituelle dans la lecture.

Que représente cet arcane du Pendu que j'ai tiré ? Est-ce qu'une autre carte fait écho à une question précédente, ou au contexte de l'examen ? Ce sont des questions que vous ne pouvez pas poser au pendule, car ses réponses binaires sont pauvres et peu utiles au final à mes yeux. Ce qui fait progresser quelqu'un sur son parcours spirituel, c'est ce qui naît de l'interprétation du résultat de la lecture, pas seulement le résultat lui-même.

Si vous débutez dans la divination ou la voyance, je vous conseille d'investir plutôt dans un Tarot de Marseille, un Oracle, ou un autre support qui vous plaît et qui à mon sens sera bien plus enrichissant dans votre pratique.

Pourquoi mon pendule tremble ou vibre tout seul ?

Il peut arriver que le pendule tremble ou vibre d'une étrange manière, surtout au dessus d'un support comme une photo, un objet ou une pierre. Dans cet article, je vais vous donner quelques pistes pour comprendre ce type de manifestations.

Un pendule qui tremble ou qui vibre est le résultat de la circulation d'une énergie trop intense entre un objet et le corps du praticien. Le pendule fait ainsi une liaison entre les deux. Cette énergie peut être perçue comme négative ou positive par le radiesthésiste.

Ne pas exclure les causes communes

Il faut tout d'abord exclure tout tremblement de votre propre corps, suite par exemple à une position du bras tenue trop longtemps, qui peut provoquer un engourdissement ou un inconfort propice à des tremblements, qui parfois sont à peine perceptibles. Il n'est pas rare de ressentir des frissons qui peuvent eux-mêmes provoquer les tremblements du pendule.

Les oscillations du pendule proviennent de micromouvements involontaires provoqués par le subconscient ou les énergies environnantes. Il faut donc premièrement questionner son propre état émotionnel et psychologique. Ces deux paramètres peuvent grandement influencer la manière dont le pendule va se comporter.

Un pendule peut ne pas bouger à cause d'un blocage psychologique, mais dans le cas d'un tremblement du pendule, c'est plutôt une absence de contrôle de ses propres ressentis qui peut en être la cause. Une instabilité émotionnelle, une réponse du pendule imprévisible, peut parfaitement provoquer ce type de manifestation.

Fréquence de ce genre de ces manifestations

Il est tout d'abord très rare d'observer un pendule se mettre à trembler alors que vous êtes parfaitement calme. Si vous jugez être parfaitement maître de vos émotions à l'instant où vous observez le tremblement ou la vibration du pendule, il faut chercher des causes liées à l'énergétique.

Les seuls cas auxquels j'ai été confronté et que l'on m'a rapportés sont des lectures d'énergies sur des photos de personnes particulièrement chargées ou des structures en pierre semi-précieuse, comme des boules de cristal de roche très chargées. Nous en reparlerons plus loin.

La matière ou l'alliage du pendule

Commençons par rappeler que les pendules en métal, en cristal de roche, en améthyste ou en laiton sont plus susceptibles de se mettre à trembler ou à vibrer sans raison apparente. Les pendules en bois, comme le pendule égyptien ou de Toth, ou certains pendules d'architecte, bénéficient de la relative isolation énergétique de cette matière.

La lecture énergétique des pierres semi-précieuses

Certaines pierres semi-précieuses, notamment le cristal de roche, peuvent se charger très facilement en énergie. Si l'on essaie de lire ou d'évaluer les énergies d'un cristal de roche (sous la forme d'une boule de cristal ou d'une pyramide), laissée à la lumière du soleil et chargée par un praticien d'une intention très forte lors d'un rituel, le cristal ou la pierre peuvent dégager une énergie suffisante pour faire vibrer ou trembler un pendule.

J'ai noté que les pierres blanches, rouges ou noires (comme l'obsidienne) ont tendance à dégager une énergie plus facilement tangible que les pierres aux couleurs plus fades.

Je vous renvoie vers la section lithothérapie de ce site ou aux articles sur le cristal de roche et l'obsidienne pour en savoir plus. Nous avons aussi rédigé un article sur le chargement des cristaux et minéraux.

La charge des objets

De la même manière que pour les pierres, certains objets peuvent se charger en énergie au fil des années dans un environnement énergétique propice, que ce soit de manière positive (lieu sacré, ou faisant l'objet de rituels réguliers), ou de manière négative (suicide, décès, hantise).

Certains objets liés à des rituels d'envoûtement, comme des dagydes, certaines amulettes voir des pentacles bien chargés peuvent également entraîner un comportement étrange du pendule.

À noter que certains meubles, poupées, statuettes, peuvent se charger de manière dans de rares cas de manière assez forte pour entraîner des perturbations énergétiques observables au pendule.

La charge des personnes via les photos

C'est le cas le plus facile à observer, car la probabilité qu'une personne ait un désordre énergétique conséquent est plus forte que d'observer un désordre énergétique suffisant sur une vieille commode de grand-mère.

Mon pendule n'a jamais tremblé dans le cas d'une charge positive sur une personne, mais toujours sur une charge "négative" dont la source est le plus souvent un fort déséquilibre énergétique ou dans des cas plus rares, un envoûtement.

Généralement, le radiesthésiste pourra confirmer cette hypothèse par son ressenti qui sera alors très net (et souvent désagréable).

Précautions à prendre avec le pendule

Ces bonnes pratiques sont à suivre scrupuleusement quand vous faites des lectures avec le pendule sur des personnes ou leur photo.

La logique veut que l'énergie reçue par le pendule se transmette (selon son alliage ou sa matière) au corps avec lequel il est contact par la main, c'est-à-dire vous ! Si votre pendule se met à trembler ou à vibrer, il faudra sérieusement y songer, si possible avant.

Il est donc important tout d'abord d'être en mesure de ne pas accumuler dans votre corps les énergies reçues de la personne lue via le pendule. L'énergie doit circuler et rester le moins possible dans votre système énergétique. Ainsi, la première règle d'or est de toujours avoir les pieds à plat au sol. C'est l'utilité de la prise terre qui évite de se faire électrocuter chez vous.

La seconde règle d'or est d'être en mesure de filtrer les énergies que vous recevez. Cela vient avec la pratique. Mais en tant que débutant, il est utile de suivre son instinct et ne jamais analyser une photo qui vous effraie ou vous fait sentir mal rien qu'en la regardant. Il faut psychologiquement mettre une distance entre le sujet de la photo et vous. Ne pas chercher à ressentir les émotions de la personne sur la photo si on ne le "sent pas". Préservez-vous, c'est le plus important ! Il est plus facile de prévenir que guérir.

Et une dernière règle d'or : si vous analysez une photo d'une personne sur laquelle vous soupçonnez un envoûtement, un travail magique ou une hantise, vous devez TOUJOURS pratiquer sous protection magique. Cela passe par un cercle magique, l'appel de forces qui vous protégeront et, petit conseil, une force capable de dissimuler vos énergies. En effet, il serait dommage qu'un bon sorcier ou mage sente vos énergies sur la personne qu'il ou elle attaque et cherche à vous viser également.

Bien sûr, ne devenez pas paranoïaque sur ce dernier point, mais lorsqu'il s'agit de problèmes liés à la magie, il faut prendre ses précautions comme pour n'importe quel rituel.

Voilà, la prochaine fois que votre pendule se mettra à trembler ou à vibrer, j'espère que vous saurez mieux d'où cela peut venir ;)

Comment savoir si le pendule dit vrai, se trompe ou ment ?

Le pendule est un outil utilisé en radiesthésie à la fois pour lire des énergies d'une personne, d'un lieu ou d'un objet mais aussi pour répondre à des questions. Cette discipline à part entière s'appelle le pendule divinatoire. Dans cette dernière, la personne utilisant un pendule peut obtenir des réponses franches mais aussi douter fortement de la véracité de son résultat. Nous verrons dans cet article comment détecter si un pendule vous dit la vérité, se trompe ou vous ment.

Un pendule n'est qu'une extension de vous-même. C'est un outil pratique pour lire et analyser des énergies à l'aide d'un mouvement oscilatoire d'un poids au bout d'une chaîne. C'est aussi simple que ça ! Pour savoir si votre pendule vous dit vrai, il s'agit surtout de questionner vos propres ressentis, votre lâcher prise et votre recul émotionnel par rapport à votre demande.

Quand votre pendule vous dit-il la vérité ?

Dans un scénario parfait, on peut accorder une bonne valeur de confiance à une réponse obtenue via un pendule qui s'est mit à osciler de manière très claire, rapidement, en faisant des cercles importants ou un mouvement de balancier d'avant en arrière particulièrement convaincant.

Sauf que voilà : autant ce type de cas se présente facilement même à un débutant cherchant à apprendre le pendule pour des questions triviales, autant dès qu'il s'agit de questions impliquant une charge émotionnelle ou une importance dans la vie du demandeur, les choses se gâtent.

Je vous invite à lire ou relire mon article sur pourquoi un pendule ne bouge pas pour avoir en tête ce premier cas, qui représente soit une indécision totale sur la question, une mauvaise formulation, ou un problème lié à votre désir d'obtenir une réponse. L'appréhension d'une réponse négative peut en effet complètement fausser la réponse, mais nous y reviendront plus loin.

Si vous avez besoin d'aide pour exprimer clairement votre intention, vous pouvez lire mon article sur comment bien poser une question au pendule.

Normalement, une réponse de pendule perçue comme vraie est toujours accompagnée d'une conviction forte en votre fort intérieur. Dans ce cas, même si le mouvement du pendule est peut être timide, si vous avez la sensation que le pendule est formel, alors vous pouvez lui accorder du crédit. C'est "dans les tripes", comme si la réponse vous avait envahit.

Lorsqu'il y a doute, il est très important de se questionner quand à la réponse : êtes-vous choquée par la réponse ? Vous sentez vous encore concentrée et disponible ? Ou avez vous ressenti un vrai trouble au moment où le pendule à amorcer un mouvement que vous redoutiez ?

Dans ces cas, il faut faire preuve de prudence et envisager que le pendule se trompe, voir vous mente.

Quand votre pendule se trompe t-il ?

Cette formulation est peut être un peu aguicheuse, je l'avoue.... En réalité, le pendule n'est qu'un outil, il n'a pas de personnalité propre, peut être au mieux des spécificités que vous découvrez au fur et à mesure de son utilisation.

Donc, en réalité, c'est vous qui vous trompez. Ce "Vous" est au sens large, car le pendule bouge grâce aux micro-mouvements presque imperceptibles de votre subconscient, par vos énergies personnelles qui vont influencer le pendule, voir de certaines énergies ou entités extérieures qui pourraient apporter un peu plus de complexité à l'interprétation...

Personne n'est parfait et rappelons que la voyance, la divination et tout travail magique n'est pas une science exacte. Ainsi il est toujours nécessaire de vérifier les faits dans le réel et faire preuve d'esprit critique.

Le pendule a une spécificité que n'a pas par exemple la cartomancie avec les tarots et les oracles. En effet, lorsque vous tirez des cartes, une fois que les cartes révélées, à moins de faire preuve de mauvaise foi, l'interprétation d'une carte ne peut pas dire quelque chose puis son contraire. Or le pendule est un outil dynamique qui de fait est fortement influençable sur la durée. Il est donc plus facile de se tromper avec un pendule qu'avec un tirage de cartes.

J'ai écrit un article sur les limites du pendule divinatoire qui pourrait vous intéresser à ce sujet.

Les principales raisons qui font que l'on se trompe avec un pendule sont les suivantes :


Quand votre pendule vous ment-il ?

Nous abordons ici un cas bien spécifique : quand votre pendule se trompe plusieurs fois de suite et semble être particulièrement retort à vous donner une réponse.

Au-delà d'une simple erreur d'interprétation ou une mauvaise condition mentale ou émotionnelle évoquée ci-dessus, on doit envisager d'autres pistes.

Sachez tout d'abord qu'un pendule en métal, en pierre (améthyste / cristal de roche), ou fait à partir d'un bijou en métal semi-précieux comme l'argent se charge en énergie. Les pendules en bois se chargent difficilement. Si vous utilisez beaucoup votre pendule, notamment pour des travaux de lecture des énergies des personnes ou des lieux, il se peut que l'énergie accumulée dans le pendule lui-même parasite fortement vos résultats. Il faut donc décharger et purifier votre pendule.

Votre aura peut également être chargée de la même manière que votre pendule. Des énergies très déstructurées, voir négatives, peuvent brouiller vos perceptions et vous empêcher d'obtenir des résultats avec votre pendue. Il faut alors procéder à une purification de vos énergies personnelles ainsi qu'à une purification des énergies du lieu où vous pratiquez. De toute manière, cela ne fait jamais de mal de le faire régulièrement !

Dans un dernier cas, il peut s'agir de l'influence d'une entité. Dans les cas de hantise, qui restent rares, une entité (typiquement des larves voir des lémures) fixée à votre aura pourra perturber le pendule et donc ruiner vos séances. Si vous avez choisi de faire appel à une entité ou à [un guide spirituel](/guide-spirituel.html) pour vous aider dans vos exercices avec le pendule, commencez sérieusement à vous poser des questions sur ses intentions...

En outre, si vous savez le faire, je vous conseille de faire un bannissement des énergies par le rituel du pentagramme avant d'utiliser le pendule pour éviter ce type de problèmes.

Conclusion

Il arrive que l'on soit convaincu que le pendule nous dit la vérité et ce sentiment vous habite tellement que vous n'aurez aucun doute.

Quand la question importante, le doute est là et nécessaire. Il s'agit surtout d'être pleinement disposé mentalement et émotionnellement à acceuillir la réponse sans peur afin d'éviter de se tromper.

L'état de vos énergies ainsi que celles de votre pendule peuvent aussi être la cause nombreuses erreurs.

Enfin, dans de rares cas, des perturbations extérieures liées au lieu où vous vous trouvez, les énergies environnantes ou certaines entités opportunistes peuvent contribuer à ce que le pendule vous donne l'impression de mentir.

Un dernier point, d'importance : je vous conseille très fortement de ne jamais utiliser seulement le pendule pour prendre une décision ou analyser une situation. Il est toujours sage de confirmer la réponse d'un pendule par une séance de cartomancie, avec un Tarot de Marseille ou un oracle, ou faire l'inverse, afin de limiter le nombre d'erreurs d'interprétation et de manipulations extérieures.

Pourquoi mon pendule tremble ou vibre tout seul ?

Le pendule peut-il prédire le futur ?

Pendule divinatoire : ses utilisations et ses limites

Comment bien poser une question au pendule ?

Comment savoir si le pendule dit vrai, se trompe ou ment ?

Comment ne pas trembler ou ne pas influencer le pendule de manière négative, recherchée ou de la réponse recherchée va influencer le pendule dans son comportement. Le mouvement du pendule est censé être guidé par les forces vibratoires du cosmos. Donc, normalement, si on lui pose une question c’est lui qui nous répond. Hors, nous sommes nos propres ennemis dans cet art. Parce que nous avons souvent des petites oscillations du bras et alors nous faussons la réponse.On influence le mouvement du pendule de balancier simplement avec de micro gestes.

Voici quelques informations utiles concernant les données : Ces liens pointent vers d'autres pages de notre site internent !



Pour protéger notre fabrication : l'Institut international de la propriété. Dépôt auprès d'une société de certification ou d'un huissier de justice, le droit d'auteur, le terme «œuvre» recouvre toute une gamme de créations et de copies.

Tous Droits Réservés - Boutique en ligne de pendules divinatoires et pendules de radiesthésie

Le Pendule - Radiesthésie

Le pendule du guérisseur

Les tarifs de nos pendules

Accueil

Contact

Équilibrer vos Chakras